Le SPACE accueille une forte délégation de l'AFD

Mercredi 15 septembre 2021, l'équipe du Space a accueilli en ses murs une forte délégation de l'Agence Française de Développement conduite par Mmes Patrica Aubras et Safia Ibrahim Netter, respectivement directrice régionale et cheffe d'agence pays de l'AFD.<br /><br />
<br /><br />
En RDC rappelons que l’AFD intervient depuis de nombreuses années sur le secteur de l’éducation. Dans le cadre du volet « Education de Base » le projet APEP2 financé sur le premier C2D, d’un montant de 45,2M€ achevé en 2019 a permis de construire 700 salles de classe dans 114 écoles dans les 3 provinces autour de la capitale Kinshasa (Bandundu, Bas Congo et Kinshasa) à travers un mode opératoire intégrant l’utilisation de matériaux locaux et l’implication des communautés. Sur le volet dédié à la formation continue, le projet a appuyé le déploiement du dispositif de formation continue de la province éducationnelle du Kongo Central 2 et a permis de former plus de 26 000 enseignants et directeurs dans les trois provinces d’intervention. Sur le volet mécanisation, le projet a permis de mécaniser 25 152 enseignants au fichier de la paie.<br /><br />
Dans la continuité de ces interventions, un nouveau concours a été octroyé également sur le premier C2D en décembre 2018 d’un montant de 4,35M€ pour permettre à la RDC de participer à la campagne régionale d’évaluation des acquis des élèves 2019 menée dans le cadre du PASEC de la CONFEMEN et pour assurer la budgétisation d’une cohorte additionnelle d’environ 3500 postes d’enseignants du primaire au fichier de la paie. <br /><br />
Dans le cadre du second C2D, l’AFD est en cours d’instruction d’un projet de 25M€ visant à appuyer la réforme de gratuité de l’enseignement de base. Le projet permettra d’aider le gouvernement de la RDC à faire face à la forte pression s’exerçant sur les infrastructures scolaires en proposant l’extension d’écoles et de salles de classe. Le projet a également pour objectif d’accompagner le rajeunissement du corps enseignant en favorisant une mise à la retraite du personnel enseignant âgé. <br /><br />
<br /><br />
Enfin, l’AFD est en cours d’instruction d’une subvention de 10M€ visant à appuyer la réforme de la formation initiale. Dans le cadre de ce projet Molakisi Telema, les objectifs sont 1) l’appui à la préparation de la réforme de la formation initiale sur les volets pédagogique, organisationnel et économique; (2) l’accompagnement de la mise en œuvre de la réforme de la formation initiale au travers un modèle pilote d’Institut de Formation aux Métiers de l’Enseignement (IFME) au niveau provincial.<br /><br />
<br /><br />
Finalement, l’AFD entend aussi se positionner comme Agence partenaire du Partenariat Mondial pour l’Education (PME) sur les sujets de qualité de l’éducation et de professionnalisation des enseignants. L’AFD fait d’ailleurs partie, aux côtés de l’UNESCO, et de l’UNICEF du groupe de travail technique sur la revue et l’analyse des facteurs favorables mis en place par le PME.